Header image header image 2  
Pôle Aéronautique National à Vocation Régionale

 
 

Tous les stages

  • Sélection
  • Formation Initiale
  • Pilote Observateur
  • Observateur
  • Moniteur
  • Technicien ULM
  • Infos

Objectif

L'objectif de ce stage est d'évaluer si un candidat a les aptitudes pour réussir une formation initiale de pilote militaire. A la fin de la sélection, un pronostic est établi pour chaque élève-pilote en fonction des critères spécifiques.
Les avis revêtent la forme suivante:
- Réussite probable
- Doit faire ses preuves
- Echec probable
Courant mars, les élèves passent le concours d'entrée au Cours Spécial de l'Ecole de l'Air (CSEA) de Salon de Provence.
L'entrée au CSEA en qualité d'élève-pilote est conditionnée par la réussite au concours et par l'appréciation des qualités spécifiques décelées à l'issue de la sélection en vol.

Conditions d'admission

- Avoir entre 17 ans et 24 ans
- Ne pas avoir déjà suivi la formation
- Etre détenteur d'un BAC scientifique
- Etre déclaré apte sur le plan médical (CEMPN, Centre d'Expertises Médicales du Personnel Navigant)
- Pour les candidats issus d'un pays accueillant la commission itinérante du Centre de Sélection et de Pré-orientation de l'Armée de l'air française, avoir été classé niveau 1
- Avoir réussi l'examen écrit d'entrée au PANVR
- Avoir le statut de militaire non officier

Programme

Ce stage d'une durée de 21 semaines est composé:
- d'une formation militaire (320 heures - 5 disciplines)
- d'une formation aéronautique théorique de base (80 heures de cours environ - 10 vols)
A l'issue du stage, chaque élève reçoit une attestation de stage et, en cas de réussite, une attestation de formation militaire de niveau CAT2 (Certificat d'Aptitude Technique niveau 2 mention service général).
La capacité maximale d'accueil est de 24 élèves.

A la fin de l'année 2010, le PANVR avait sélectionné 220 candidats depuis son ouverture.

 

Créé en 2003, ce stage a été organisé au profit des pays utilisateurs d'ULM. Dans un souci de standardisation de la formation, le PANVR s'est vu confié la formation des pilotes d'ULM.
Le stage FI est ouvert aux élèves qui n'ont pu intégrer le CSEA de Salon de Provence malgré un pronostic non défavorable à l'issue de la sélection en vol. La "formation initiale" s'adresse donc à des novices.


Objectif:

Dispenser une formation basique au pilotage au profit d'élèves sans expérience aéronautique. A l'issue, ils sont en mesure de réaliser seuls une mission simple, en toute sécurité.
Ce stage se déroule de septembre à décembre.


Conditions d'admission

- Avoir entre 18 et 30 ans.
- Etre reconnu apte au vol sur le plan médical.
- Avoir réussi les tests psychotechniques de niveau 1. A défaut, avoir été      sélectionné par un pilote français en poste dans les pays équipés d'ULM (exemple: Mali, Niger ou Madagascar).
- Etre détenteur d'un baccalauréat scientifique.
- Posséder des connaissances pratiques en informatique.


Programme

Ce stage, d'une durée de 14 semaines, est composé de:
- 62 heures de formation aéronautique.
- 35 missions (43 heures de vol environ).

La capacité maximale d'accueil est de 5 élèves. A l'issue de la formation, ces derniers se voient délivrer le diplôme militaire de "pilote d'ULM" correspondant à une qualification du 1er degré.

L'objectif de cette instruction est double:

- Parfaire les techniques de travail dans le domaine de la navigation aérienne
- Apprendre à rendre compte des observations aériennes effectuées sur les différents types d'objectifs (recherche d'itinéraire, guidage de véhicules, comptage d'animaux et reconnaissance d'objectifs).


Conditions d'admission

- Être déclaré apte au vol sur le plan médical
- Être titulaire d'un brevet pilote 2ème degré
ou
- avoir obtenu un brevet de pilote ULM et avoir réalisé 250h de vol depuis l’obtention du brevet


Programme

Après une "prise en main" de l'ULM, les pilotes sont formés à l'observation aérienne.
Ce stage, d'une durée de 11 semaines, est composé de:
- Une instruction théorique.
- Un enseignement approfondi sur l'utilisation avancée du GPS.
- Une application en vol des techniques d'observation aérienne.

Le stagiaire effectue environ quarante cinq heures de vol .

Ce stage est adapté à l'aviation légère d'observation. Il est ouvert à des candidats "non pilotes" ayant besoin d'être formés à la reconnaissance aérienne et au travail avec le GPS.

L'accent est mis sur le travail en équipage et sur les particularités de la mission qui s'effectue en liaison avec du personnel positionné au sol.

Conditions d'admission

- Etre détenteur d'une aptitude médicale pour voler sur avion léger.
- Disposer de connaissances pratiques en informatique.


Programme

Ce stage, d'une durée de 5 semaines entre juin et juillet, est composé :
- D´une instruction théorique.
- D´un enseignement approfondi sur l'utilisation avancée du GPS.
- De la mise en pratique des techniques d'observation aérienne au travers du travail en équipage.

Chaque stagiaire obtient une qualification "observateur aérien" après avoir réalisé 18 heures de vol.

Réservée aux pilotes confirmés des pays disposant d'ULM, cette formation comprend un volet pédagogique et une phase pratique visant à standardiser les méthodes d'apprentissages.
Ce stage peut accueillir deux candidats chaque année. Il se déroule de mi-février à mi-mai.


Conditions d'admission

- Être reconnu apte au vol sur le plan médical
- Posséder des connaissances pratiques en informatique
- - Etre titulaire d’un brevet de pilote du 2ème degré ou équivalent (avoir réussi une formation de pilote chasse /transport/hélico) et avoir effectué 150 heures de vol sur avion léger


Programme

Ce stage, d'une durée de 13 semaines, est composé de:
- Une initiation à la pédagogie appliquée à l'enseignement aéronautique.
- Une formation sur l'utilisation des outils pédagogiques.
- Une restitution pratique en vol.

La mise en application des compétences pédagogiques acquises se concrétise par la réalisation de vols au profit des élèves en sélection.

Chaque stagiaire effectue 36 heures de vol environ en 34 sorties.
A l'issue de la formation, les stagiaires obtiennent la qualification "instructeur ULM".

Ce stage s'adresse exclusivement à du personnel confirmé. Il prévoit une formation complète sur le suivi et l'entretien journalier spécifique des ULM, ainsi que l'acquisition de notions pratiques de réparation par entoilage.


Conditions d'admission

- Officiers ou sous-officiers
- Mécanicien breveté de l'aéronautique
- Détenteur du brevet élémentaire (au minimum)

Spécialités ouvertes : cellule hydraulique, motoriste, électronicien, équipements de bord.
Expérience technique sur moteur à piston souhaitée.


Programme

Ce stage, d'une durée de 3 semaines au cours du mois de juin, est composé :
- De cours théoriques et pratiques détaillant les spécificités de l'ULM.
- D'un vol d'information sur TETRAS.

La formation est ponctuée par l'attribution d'une attestation de stage.

Lors de votre arrivée à Douala, voici les numéros dont vous pourriez avoir besoin:

- CHEF TRANSIT : 99 55 25 17

- CHEF DU TRANSIT A DOUALA : 99 22 55 61

- BUREAU TRANSIT A DOUALA : 33 43 16 58

- CHARGE DE L’ACCUEIL : 99 96 73 24